Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2018

Il me vient quelquefois des Italiens fort aimables

... Et Pierre Moscovici serait heureux d'en rencontrer au moins quelques uns au parlement européen . Le malotru qui a essuyé sa chaussure sur les écrits de notre commissaire européen est un balourd de la pire espèce et qui ne se rend pas même compte qu'il enfonce son pays avec des projets irréalistes .

D'autre part on a retrouvé des ossements au Vatican : Rantanplan fait son enquête 

Résultat de recherche d'images pour "rantanplan os lucky luke"

Mio prosciutto per me !

 

« A Carlo Goldoni

9è novembre 1763 à Ferney 1

Aimable peintre de la nature, vous avez, la France et vous, tant de charmes l’un pour l’autre, que je serai mort avant que vous puissiez revenir en Italie, et passer par mes petites retraites.

Je ne vous ai point encore envoyé les rêveries qu’on a imprimées sous mon nom, et qui courent le monde. La raison en est que je lis vos ouvrages, et que plus je les lis, moins j’aime les miens ; mais aussi je vous en aime davantage . Cependant j’aurai soin de vous payer mon tribut, tout indigne qu’il est de vous.

J’ai eu l’honneur de voir vos ambassadeurs vénitiens 2; sont venus sur ma Brenta 3. Je les ai reçus de mon mieux. Il me vient quelquefois des Italiens fort aimables, et ils ne servent qu’à vous faire désirer davantage. Je reçois quelquefois des nouvelles de votre ami le sénateur de Boulogne 4, qui est aussi le sénateur de Melpomène et de Thalie. Je vois qu’il est constant dans son goût pour le théâtre, et que par conséquent Dieu le bénira toujours.

Vivez heureux où vous êtes , et quand vous repasserez les Alpes, souvenez-vous qu’entre elles et le mont Jura il y a un bassin d’environ quarante lieues, où demeure le plus constant de vos admirateurs, qui demande place au rang de vos amis.

V. »

1 V* répond ici à un mot du 3 octobre 1763 .

2 Ces ambassadeurs vénitiens ont été annoncés par Goldoni le 9 juillet 1763 ; il s'agit de Querini (Andrea, mécène et protecteur de Goldoni ) et de Morosini di San Canciano e di Santo Stefano ( voir : https://archive.org/stream/carlogoldonieven00gala/carlogo... ).

Wagnière a oublié un mot, ils ou qui .

3 La Brenta se jette dans le golfe de Venise .

4 Sic, pour Bologne . Il s'agit d'Albergati Capacelli .

Écrire un commentaire