Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2019

mais j'ai cru voir, en vous lisant, toutes ces choses qui tiennent du prodige

... Non, ici je ne m'adresse pas à Emmanuel Macron après lecture de son programme d'après Grand Débat, mais à d'autres auteurs de science-fiction, tel Asimov , Vernes ou Robida qui eux aussi peuvent nous faire rêver .

Résultat de recherche d'images pour "un chalet dans les airs"

 

 

 

« A Joseph Uriot

Du château de Ferney par Genève

[mars 1764] 1

Vous décrivez vos belles fêtes, monsieur, d'une manière digne du grand et aimable prince qui les a données .

Vous êtes bon bibliothécaire, mais vous ne trouverez rien dans ses livres qui approche de son goût et de sa magnificence . Je n'ai jamais senti si cruellement ce que c'est que la vieillesse et la mauvaise santé que quand elles m'ont empêché l'une et l'autre de me mêler dans la foule des admirateurs ; mais j'ai cru voir, en vous lisant, toutes ces choses qui tiennent du prodige .

Je ne puis trop vous remercier de l'attention que vous avez eue de m'en faire parvenir une relation qui vous fera honneur partout où les beaux-arts seront connus et cultivés .

Je suis avec tous les sentiments qui vous sont dus

monsieur,

votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire

gentilhomme ordinaire de la chambre du roi . »

1 Joseph Uriot : « Description des fêtes données à l'occasion du jour de naissance de […] Mgr le duc régnant de Wurtemberg et Teck , 1764 » ; La fête en question eut lieu le 11 février 1764, et il y eut un compte-rendu de la cérémonie dans le Journal encyclopédique du 1er mai 1764 ; V* connait Uriot depuis son séjour à Berlin .

Voir : https://data.bnf.fr/fr/13194216/joseph_uriot/

et : https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Uriot

Écrire un commentaire