Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2021

Mes vaches et moi monsieur nous vous avons beaucoup d’obligation. Je vous remercie au nom de tout le troupeau. On nous avait accusés fort injustement d’avoir la peste

... Telle est la déclaration de chacun des candidats LR à leur président Christian Jacob, suite à la décision de choisir LE/LA préféré.e lors d'un congrès des quelques adhérents qui cotisent encore .

Épinglé par Alain Truong sur humour et politique | Drôle, Images drôles,  Rigolo

https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/pres...

 

 

« À Dominique-Louis Éthis de Corny
A Ferney 3 juillet [1766] 1

Mes vaches et moi monsieur nous vous avons beaucoup d’obligation. Je vous remercie au nom de tout le troupeau. On nous avait accusés fort injustement d’avoir la peste. Pour moi il y a longtemps que je suis accoutumé à la calomnie, mais avec Monsieur de la Corée 2 et avec vous je n’ai rien à craindre. Mes vaches paissent tranquillement dans vos montagnes et je traîne ma vieillesse en paix dans ma retraite. Je ne sais comment reconnaître monsieur la bonté que vous avez eue de démêler en ma faveur l’histoire du comté de Montbéliard. Cette affaire est pour moi d’une plus grande conséquence que mon troupeau: car j’ai mis la plus grande partie de mon bien sur Monsieur le duc de Virtemberg. Je me flatte que ni moi ni mes héritiers, nous ne serons jamais réduits à nous adresser au parlement de Besançon. Le duc de Virtemberg en agit avec moi avec toute la noblesse d’un prince. Si dans la suite quelque cas imprévu exigeait des discussions, je profiterais des lumières que vous avez bien voulu me donner et je commencerais surtout par venir vous remercier. Je ne peux vous exprimer avec quelle reconnaissance j’ai l’honneur d’être Monsieur votre très
humble et très obéissant serviteur

Voltaire. « 

1 L'édition Caussy D. ne précise pas sa source et date de 1765 . L’année est fixée ici par les références à l'épidémie du bétail et à Montbéliard ; Éthis de Novéau est commissaire des guerres et son frère Dominique secrétaire de l'intendance de Besançon . Voir : https://voltaire-a-ferney.org/wp/wp-content/uploads/2019/09/Besan%C3%A7on-2018-05-1.pdf

Écrire un commentaire