Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2021

Je crois qu’on est actuellement à Paris dans les ruines du bon goût, et quelquefois dans celles du bon sens

... C'est tout à fait juste, il n'est qu'à voir le monument à la gloire de Johnny, d'une part , et les décisions contre les dealers et drogués, de l'autre , ou comment prendre les gens pour des pantins ( à Pantin , you see, bad joke ) . Paris, plus belle capitale du monde ? A voir .

 

 

« Au chevalier Jacques de Rochefort d'Ally

1er juillet 1766

Vous n’êtes pas, monsieur, comme ces voyageurs qui viennent à Genève et à Ferney pour m’oublier ensuite et être oubliés. Vous êtes venu en vrai philosophe, en homme qui a l’esprit éclairé et un cœur bienfaisant. Vous vous êtes fait un ami d’un homme qui a renoncé au monde ; j’ai senti tout ce que vous valez ; vous m’avez laissé bien des regrets. Comptez, monsieur, que votre souvenir est la plus douce de mes consolations.

Je vous suis très obligé de ces Ruines de la Grèce 1. Je crois qu’on est actuellement à Paris dans les ruines du bon goût, et quelquefois dans celles du bon sens : mais de bons esprits, tels que vous et vos amis, soutiendront toujours l’honneur de la nation. Il est vrai qu’ils seront en petit nombre : mais à la longue le petit nombre gouverne le grand.

J’ai vu depuis peu un ouvrage posthume de M. Fréret, secrétaire de l’Académie des belles-lettres. Ce livre mérite d’entrer dans votre bibliothèque : il ne paraît pas fait pour être lu de tout le monde ; mais il y a d’excellentes recherches, et si l’on y trouve quelque chose de dangereux, vous en savez assez pour le réfuter. J’aurai l’honneur de vous l’envoyer par la diligence de Lyon, à l’adresse qu’il vous plaira de m’indiquer.

Mme Denis est très touchée de votre souvenir. Agréez, monsieur, mes tendres respects, que je vous présente du fond de mon cœur.

P. S. Si vous aimez Henri IV, comme je n’en doute pas, je vous exhorte à lire la justification du président de Thou 2 contre le sieur de Bury, auteur d’une nouvelle Vie de Henri IV. »

1 Julien-David Leroy : Ruines des plus beaux monuments de la Grèce, , considérés du côté de l’histoire et de l’architecture , in folio 1758 ; réédition en 1769 ; https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k854533n

et voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Julien-David_Le_Roy

Écrire un commentaire