Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2016

Il est juste qu'un pareil maraud soit à Paris, et que j'en sois absent .

... A chacun le maraud qu'il préfère/déteste , vous avez tous l'embarras du choix, je le parie .

 Afficher l'image d'origine

 

 

« A Charles-Augustin Ferriol, comte d'Argental

et à

Jeanne-Grâce Bosc du Bouchet, comtesse d'Argental

23 novembre [1761]

O anges !

1°/ L’incluse est pour votre tribunal aussi bien que pour M. de Thibouville.

2°/ Que voulez-vous que je rapetasse encore au Droit du Seigneur ? qu’importe qu’on marie Dorimène demain ou aujourd’hui ?

3°/ Voulez-vous me renvoyer Cassandre, et vous l’aurez avec des cartons huit jours après ?

4°/ Faites-vous montrer, je vous prie, la 1 lettre que j’ai eu l’honneur d’écrire à M. de Courteilles, au sujet de M. le président de Brosses . Quoique vous soyez conseiller d’honneur, vous trouverez le procédé de M. de Brosses comique.

5°/ Quand on jouera Cassandre, mon avis est que Clairon ou Dumesnil soit Statira, et que quelque jeune actrice bien montrée 2 soit Olympie.

6°/ Quelles nouvelles de Zulime ?

7°/ On dit que votre traité avec l’Espagne est signé (1)3.

8°/ J’oubliais ma pancarte pour Marie Corneille. Je crois que tout privilège de Corneille étant expiré, c’est un bien de famille qui doit revenir à Marie.

9°/ Je viens de faire une allée de quinze cents toises ; mais j’aime encore mieux Cassandre.

10° 4 Avez-vous lu le testament politique du maréchal de Belle-Isle ?5 C'est un ex-capucin , de Rouen, nommé jadis Maubert, fripon, espion, excroc 6, menteur et ivrogne, ayant tous les talents de moinerie, qui a composé cet impertinent ouvrage .

Il est juste qu'un pareil maraud soit à Paris, et que j'en sois absent .

11° Je vous adore .

V. » 

2 C'est-à-dire à qui l'on aura bien expliqué son rôle .

3 Il était encore secret (Georges Avenel) .

4 La fin à partir du 10° manque dans les éditions modernes .

6 nommé jadis Maubert, est ajouté au-dessus de la ligne par V* ; d'autre part , sur la forme excroc, voir lettre du 13 novembre 1761 à JR. Tronchin : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2016/11/20/n-y-a-t-il-aucun-debouche-aucune-composition-a-faire-tout-es-5876504.html

 

Écrire un commentaire