Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2017

Que n'êtes-vous à la place des sots dont Paris abonde !

... Et dont l'un des plus célèbres représentant se donnera en spectacle lors d'une conférence de presse cet après-midi . Grand Guignol, ou plutôt Gnafron, morpionnera* ensuite auprès  des quelques uns qui voient encore en lui quelqu'un de méritant, lui donnant l'absolution pour recueillir quelques miettes distribuées par l'élu .

* Du verbe morpionner = s'attacher aux parti(e)s .

 

fillon cave.png

Fausse monnaie ou/et faux honnête homme à mettre dans le même tonneau

 http://tetesdaffiches.blogspot.fr/2016/11/rebiffades.html

 

 

« A Sébastien Dupont

Aux Délices , 15 février 1762

Mon cher Dupont, je vous plains d'être où vous êtes , vous avez trop d'esprit pour être heureux à Colmar . Que n'êtes-vous à la place des sots dont Paris abonde ! Vous nous en déferiez .

Voici deux petits rogatons 1 pour vous amuser . C'est tout ce qu'on m'a envoyé de plus nouveau . Adieu ; croyez bien fermenent que je vous aimerai toute ma vie .

V. »

1 Ce sont Les Chevaux et les Ânes, et La Balance égale [ http://www.monsieurdevoltaire.com/article-faceties-balanc... ], comme il apparaît dans la réponse de Dupont du 17 mars 1762, et non pas le Sermon du rabbin Akib et le Testament de Jean Meslier comme l'indiquait le premier éditeur de la présente lettre .

 

Écrire un commentaire