Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2017

Je suis le surdus loquens , faites-moi s'il vous plait le surdus audiens

...  Mon cher Voltaire tu n'as pas connu ,-et pour cause-, le pouvoir miraculeux de guérison du pèlerinage à Lourdes, mais de nos jours certains y vont sains de corps (pour l'esprit je ne me prononce pas ) et en reviennent malades comme des chiens, tout n'est pas sain(t) à l'ombre de la grotte sacrée .

http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/hautes-p...

 Résultat de recherche d'images pour "lourdes miracles humour"

Cherchez l'intrus, le seul qui vous aime vraiment !

 

 

« A Théodore Tronchin

[vers le 1er septembre 1762] 1

Mon cher Esculape, je sais bien qu'il faut recevoir sans murmure tous les petits agréments que la nature a bien voulu attacher à la vieillesse . Cependant, si on peut les adoucir, et même les prévenir, c'est encore mieux . Il y a plus de six mois que ma tête murmure et bourdonne ; les doctes distinguent entre le bourdonnement et le sifflement, mais le fait est que je deviens sourd de jour en jour, et d'heure en heure . Je suis le surdus loquens 2, faites-moi s'il vous plait le surdus audiens 3, afin qu'on puisse me dire à bon entendeur salut .

N'avez-vous point quelque tour dans votre sac, dont vous puissiez m'aider ? sinon , je suis résigné à être de la confrérie des sourds .

S'il y a obstruction dans le nerf auditif, je crois qu'il n'y a point de salut pour moi à mon âge ; mais si c'est uniquement tension et sécheresse, j'espère dans ce bel axiome Contraria contrariis curantur 4. »

1 L'édition Cayrol place cette lettre à la fin 1757 .

2 Sourd qui parle .

3 Sourd qui entend .

4 Les contraires se guérissent par les contraires .

Commentaires

Ca m'a ben plu, crévinguiu.

Écrit par : COLLIGNON | 28/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire