Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2017

Je ne sais s'il n'est pas d'usage que la ville de Gex fasse quelque petite cérémonie aux maréchaux de France

... Je ne le sais pas non plus, mon cher Voltaire, mais tout ce que je sais c'est que le maréchal Pétain n'était pas en odeur de sainteté chez un mien grand-père gessien qui avait vécu l'enfer des tranchées et des attaques suicidaires exigées par des salopards restés bien à l'abri . Aucun maréchal autre que le duc de Richelieu ne semble avoir mis un pied au bas du col de la Faucille . Par contre, un président de la République  y est venu : Jacques Chirac, simplement, -sans grande cérémonie,- il faut le reconnaître , j'en fus témoin .

 http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20041019.OBS9372/j...

 http://www.jacqueschirac-asso.fr/archives-elysee.fr/elyse...

 

 Couleur brique : les bureaux de la sous-préfecture avec les "vitrines" du percepteur, et au second plan , la maison du sous-préfet où déjeuna Chichi , sans Bernadette (ce qui est plus sympa que "avec Bernadette et sans chichis" ).

 

 

« A Louis-Gaspard Fabry

Ferney [1er octobre 1762] 1

Mon cher voisin, vous savez que M. le maréchal de Richelieu vient aujourd'hui et que nous avons la comédie demain . Je ne sais s'il n'est pas d'usage que la ville de Gex fasse quelque petite cérémonie aux maréchaux de France, et que la maréchaussée se présente devant l'un de ses chefs […]

V. »

1Le manuscrit olographe , passé chez Stargardt à Marbourg le 11 juin 1973, est la source de ce texte . Cette lettre apparaît dans le Supplément de l'édition Besterman .

Écrire un commentaire