Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2017

La tolérance est le premier article de mon catéchisme, et je mourrais content si je voyais la persécution et le fanatisme décrédités

... "Je sais bien que vous serez damnés dans l'autre monde, mais il n'est pas juste que vous soyez persécutés dans celui-ci ."

Qui dit mieux et plus simplement que Voltaire à tous ceux qui se targuent d' "avoir de de la religion" ?

 Résultat de recherche d'images pour "tolérance humour"

En user sans modération

 

 

« A Philippe Debrus

Mardi soir [1762-1763] 1

Qu'importe, monsieur, qu'un Anglais 2 parle ou ne parle pas au roi d'un jugement inique d'un parlement français ? Soyez persuadé qu'on ne parle pas au roi si aisément, et que d'ailleurs Sa Majesté est l'homme du royaume qui influe le moins sur cette affaire ; il ne s'en mêle ni ne s'en mêlera ; il laissera agir la commission du conseil, et dira seulement son mot comme les autres . Nous dépendons absolument des juges, et nous les aurons pour nous, soyez-en sûr . C'est alors que tout retentira auprès du roi de ce qu'on doit à l'innocence persécutée . Je vous dirai plus ; cette affaire est très capable de faire obtenir à vous autres huguenots, une tolérance que vous n'avez point eue depuis la révocation de l'édit de Nantes . Je sais bien que vous serez damnés dans l'autre monde, mais il n'est pas juste que vous soyez persécutés dans celui-ci 3.

La tolérance est le premier article de mon catéchisme, et je mourrais content si je voyais la persécution et le fanatisme décrédités .

Je vous embrasse de tout mon cœur . »

1 L'édition Lettres inédites place la lettre entre le 17 octobre et le 25 décembre 1762 .

2 Cet Anglais est sans doute le duc de Bedford dont il est plusieurs fois question dans la correspondance de cette époque .

3 C'est ici la fin de la première page du manuscrit ; le reste du texte au verso manque dans les éditions .

Écrire un commentaire