Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2017

Quel est l'homme en effet qui n'aimerait pas mieux être né libre que sujet ?

... Question d'une cruelle actualité alors qu'on parle d'esclavage en Libye, en paraissant découvrir ce fléau qui n'a jamais cessé en fait de sévir, en particulier dans ces pays où le racisme mène au crime , où les lois ne sont que des mots vides de sens face à des traditions ancestrales iniques , à vomir .

 http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/21/la-mise-...

 Image associée

 

 

« Au Ministre Paul-Claude Moultou

à Genève

9 janvier [1763]1

Je suis très touché, monsieur, de votre lettre, et de plus très éclairé ; je sens bien que je marche sur des charbons ardents ; on est tantôt en colère, et on a tantôt envie de pouffer de rire quand on lit l'histoire des Hébreux . En vérité l'olivier sauvage sur lequel on a greffé l'olivier franc, était un vilain chardon .

Vous êtes bien plus hardi que moi, vous me proposez d'oser dire qu'on ne peut attribuer à la divinité des lois intolérantes ; je suis bien de votre avis , mais le Deutéronome n'en est pas, car ce Deutéronome ordonne de tuer son frère, son fils, sa fille, sa mère , sa femme 2, s'ils prophétisent des choses vraies, et si en prophétisant ils s'éloignent du culte reçu ; cela est aussi absurde qu'horrible, mais comment le dire ? Nos seigneurs les évêques me feraient brûler comme un porc . Je me vois entre des gens qui disent que deux et deux font cinq, et des prépuciés qui disaient que deux et deux et deux font six ; je ne laisse pas d'être assez embarrassé entre ces deux espèces de petites-maisons .

Je n'ai jamais dit, révérence parler, que les huguenots était par principe ennemis des rois . Je crois cependant, entre nous, qu'il en est quelque chose . Quel est l'homme en effet qui n'aimerait pas mieux être né libre que sujet ? J'ai dit seulement que Jacques 3 ( qu’Henri appelait toujours maître Jacques) regardait les presbytériens comme ennemis du trône , et il n'avait que trop raison .

Il est bien vrai que les évêques se servent des rois, et les rois des évêques, pour affermir tour à tour leur pouvoir . Je crois qu'il faut tâcher d'éloigner ici cette question odieuse ; n'effarouchons point ces deux puissances, tâchons plutôt de leur plaire .

J'ai beaucoup retravaillé l'ouvrage en question ; je me dis toujours, il faut tâcher qu'on te lise sans dégoût ; c'est par le plaisir qu'on vient à bout des hommes ; répands quelques poignées de sel et d'épices dans le ragoût que tu leur présentes, mêle le ridicule aux raisons, tâche de faire naître l'indifférence, alors tu obtiendras sûrement la tolérance .

J'aurais bien des choses à vous dire sur tout cela, et principalement sur les voies qu'on pourrait prendre pour qu'on traitât comme des citoyens les malhonnêtes gens qui ne croient pas qu'un même corps puisse être à la fois en cent mille endroits différents, qu'un capucin fait Dieu, et que ce Dieu est mangé des rats quand ce capucin n'a pas soin de fermer la boîte .

Je vous remercie de vos livres : mais je vous remercierais bien davantage, si vous aviez la bonté de venir coucher à Ferney quelque jour avec notre arien 4, ou sans votre arien .

En cas que vous n'ayez pas votre équipage, ordonnez le mien pour le jour qu'il vous plaira .

Rien n'est égal à mon estime et à mon attachement pour vous . »

1 L'édition Taillandier donne la lettre sans date et très incomplète .

2 Deutéronome, XIII, 6-10 ; à ceci près que ce texte n'ordonne pas le meurtre des mères . Voir : http://saintebible.com/deuteronomy/13-6.htm et suiv.

4 Jacob Vernes .

Écrire un commentaire