Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2017

il veut éloigner les coups qu'on lui porte, et par cela même il fait voir qu'il les mérite

... Ce qui correspond à ceci :

http://www.lepoint.fr/politique/lrem-castaner-concede-une...

 Image associée

 

 

« A Philippe Debrus

à Genève

[29 janvier 1763]1

Je regarde, monsieur, la saisie faite à Montpellier 2 comme une insolence punissable . Des mémoires juridiques signés de quinze avocats, présentés au Conseil sont assurément plus respectables que l'arrêt du parlement de Toulouse . C'est intervertir l'ordre de la justice, que de supprimer des factums d'avocats qui demandent justice . Le parlement de Toulouse n'en a pas le droit, mais il veut éloigner les coups qu'on lui porte, et par cela même il fait voir qu'il les mérite . Cette démarche, Dieu merci, le rendra odieux au Conseil ; il pense sauver son malheureux honneur, et il se couvre de honte . Laissez faire nous aurons justice . »

1 Datée à l'arrivée par Debrus : « Re[çu] le 30 jan[vie]r » ; une autre main a ajouté « 29 jan[vie]r 1764 [corrigé en 1765] »

2 La suppression d'une réimpression du « Mémoire des Calas ».

Écrire un commentaire