Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2017

je m'intéresserai toujours au succès de la scène française ; mais je m'intéresse bien davantage aux frères et à la destruction de l'infâme qu'il ne faut jamais perdre de vue

... Et un dictateur de plus ! UN !! Erdogan .

Il semblerait bien que nos têtes de turcs aient perdu le sens de la démocratie, si tant est qu'ils l'aient eu un jour , ils semblent adorer être menés comme des moutons à l'abattoir . Enfin , je suis mauvaise langue : seulement un peu plus de la moitié des électeurs en territoire turc ( mais près des deux tiers de ceux qui vivent majoritairement en France et en Allemagne , pourquoi ? ) .

Ecrasons l'infâme ! est plus que jamais d'actualité, l'infection contre la liberté gagne du terrain , y compris par des élections, faisons en sorte qu'il n'en soit pas de même en France . 

Résultat de recherche d'images pour "erdogan dictateur humour"

 

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

28 mai [1762] 1

Mon cher frère, je suis bien languissant ; je serai bien charmé de revoir frère Thieriot avant de mourir, et très fâché de ne vous avoir jamais vu ; mais en vérité je ne vous en aime pas moins .

Nous vous avons adressé en dernier lieu une lettre ouverte pour M. de La Chalotais 2, procureur général du parlement de Bretagne : quand je dis nous, j'entends celui qui tient la plume et moi . Je vous envoie un livre exécrable, mais votre ami veut l'avoir, et j'obéis à ses ordres .

Je voudrais savoir comment réussit la nouvelle édition du Dictionnaire de notre académie . Les étrangers se plaignent qu'il est sec et décharné, et qu’aucun des doutes qui embarrassent tous ceux qui veulent écrire, n'y est éclairci . Il est triste que nous ne puissions parvenir à donner un dictionnaire tel que ceux de la Crusca et de Madrid .

Je suis enchanté que Zelmire 3 réussisse . Je m'intéresse à l'auteur, et je m'intéresserai toujours au succès de la scène française ; mais je m'intéresse bien davantage aux frères et à la destruction de l'infâme qu'il ne faut jamais perdre de vue .

Valete, fratres . »

1 L'édition de Kehl ajoute en post scriptum de la présente lettre le premier paragraphe de la lettre du 4 juin 1762 au même , suivant la copie Beaumarchais, et suivie par toutes les éditions jusqu'à Cayrol .

2 Voir lettre du 15 mai 1762 à La Chalotais : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/04/02/1-5928308.html

3 Zelmire, tragédie de Pierre-Laurent Buirette de Belloy, avait été représentée le 6 mai 1762 au Théâtre-Français . Cideville en avait parlé à V* dans une lettre du 11 mai . Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Laurent_Buirette_de_Belloy

et : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k74052m

 

Écrire un commentaire