Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2018

On ennuie parfois ses protecteurs

...Ce qui ne sera pas le cas du château de Voltaire envers Emmanuel Macron, qui je l'espère sera accompagné de son épouse . Une journée consacrée à Voltaire et son aura internationale ne sera pas de trop dans notre histoire singulièrement tourmentée actuellement .

Je garde précieusement mon carton d'invitation, ce n'est pas tous les jours qu'on est invité par le président de la République ... Je ne sais quand je pourrai visiter à nouveau un lieu, unique à mes yeux à plus d'un titre, qui doit être un trait d'union pour tous ceux qui reconnaissent le génie et l'humanité voltairienne . Mam'zelle Wagnière, puissiez vous y aller, j'en serais heureux .

 

 

 

DSCF5230.JPG

Que faro senza voi ?

https://www.youtube.com/watch?v=0bUAM0ER-Dw

 

 

« A César-Gabriel de Choiseul, duc de Praslin

Aux Délices30 mai [1763]

Monseigneur,

Pardon de mes indiscrétions . On ennuie parfois ses protecteurs .

On me mande des bureaux de M. le comte de Saint-Florentin que c'est à lui qu'il faut s'adresser pour la requête présentée par Mme Denis au roi, aux fins d'obtenir attribution au Conseil des causes concernant les droits de la terre de Ferney établis sur les traités etc. Je n'ose vous supplier monseigneur de faire parvenir à M. de Saint-Florentin la dite requête honorée d'un mot de recommandation .

Il ne s'agirait que de dire à un de vos secrétaires, Portez cela et recommandez cela à M. de Livy, premier commis des bureaux de M. de Saint Florentin .

Je vous demande pardon de mes instances, répétitions, requêtes ; je tâche pourtant d'être court .

Lorsque je serai bavard, ce sera pour vous dire combien je vous suis attaché, et pour vous témoigner le respect et la reconnaissance qui sont pour vous monseigneur dans le cœur de ce vieux Suisse .

V.

N.B. – J'ai pris la liberté de vous adresser le 28 mai un gros paquet pour M. d'Argental 1. »

Écrire un commentaire