Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2018

Vous ne pouvez vous venger qu’en rendant odieuses et méprisables les armes dont on s’est servi contre vous

... Vengeance : mode d'emploi de base selon Voltaire , le meilleur .

 

 

« A Claude-Adrien Helvétius

26è juillet 1763

Une bonne âme envoie cette traduction du grec 1 à une bonne âme.

On fait ce qu’on peut de son côté, pour la culture de la vigne du Seigneur, et on a lieu de bénir la Providence qui a fait dans nos cantons un nombre prodigieux de conversions. On ne parle plus de l’infâme qu'avec le dernier mépris, et souvent avec horreur .

Nous vous exhortons, mes très chers frères, à combattre pour notre foi jusqu’au dernier soupir 2. Ah ! si vous nous aviez consultés quand vous donnâtes votre saint ouvrage !... Mais enfin le passé est passé , on vous trompait , on se trompait , on vous ensorcelait ; on avait la démence de demander un privilège ; on vous faisait louer, à tour de bras, de très mauvais vers, des petits génies, et de mauvais cœurs . N’en parlons plus. Songez seulement que l'infâme a fait votre malheur, qu'elle a toujours persécuté les lettres, et qu'il faut l'anéantir . Vous ne pouvez vous venger qu’en rendant odieuses et méprisables les armes dont on s’est servi contre vous.

Vous devriez faire un voyage, et passer chez votre frère, qui vous embrasse. Par quelle horrible fatalité les frères sont-ils dispersés, et les méchants réunis ? Il y a un Omer qui mérite qu'on lui arrache la langue dont il se sert pour prononcer tant de bêtises, mais les philosophes sont cléments . »

1 C'est le Catéchisme de l’Honnête homme, ou Dialogue entre un Caloyer et un homme de bien, traduit du grec ; voir lettre de juin-juillet à Cramer : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2018/06/21/il-ne-faut-dans-le-temps-present-donner-aucun-pretexte-a-des-6061252.html

2 Sur les sentiments exprimés ici et dans toute la lettre, voir aussi la lettre du 15 mai 1763 à Helvétius : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2018/05/11/quelle-plus-belle-vengeance-a-prendre-de-la-sottise-et-de-la-6050586.html

Écrire un commentaire