Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2019

J'espère qu'en effet on finira par rire de tout ceci selon la louable coutume de la nation

... Frenchies for ever !

 

 

« A Louis-François-Armand du Plessis, duc de Richelieu

24è janvier 1764 à Ferney

J'ai des remerciements à faire à monseigneur mon héros de la pitié qu'il a eue du sieur Ladouz, incendié à Bordeaux, et si j'osais je prendrais encore la liberté de lui recommander ce pauvre Ladouz ; mais mon héros n'a besoin des importunités de personne quand il s'agit de faire du bien .

On a ri de Grenoble à Gex d'une lettre de M. le gouverneur de Guyenne 1 à M. le commandant de Dauphiné 2 dans laquelle il demande quelle est l'étiquette quand on pend les gouverneurs de province . J'espère qu'en effet on finira par rire de tout ceci selon la louable coutume de la nation . Je ris aussi, quoiqu’un pauvre diable de quinze-vingts ne soit pas trop en joie .

On n'a pu envoyer à monseigneur le maréchal les exemplaires cornéliens, attendu qu'on n'a pas encore les estampes, que la liste des souscripteurs n'est pas encore imprimée, et qu'il y a toujours des retardements dans toutes les affaires de ce monde .

Je crois que M. le cardinal de Bernis finira par être archevêque 3, mais d'Alembert doute qu'ayant fait Les Quatre Saisons il fasse encore la pluie et le beau temps . On prétend que l’Électeur palatin se met sur les rangs pour être roi de Pologne 4. Je le trouve bien bon , et je suis fort fâché, pour ma part, qu'il veuille se ruiner pour une couronne qui ne rapporte que des dégoûts .

Je me mets aveuglément aux pieds de mon héros . »

1 Richelieu lui-même .

2 Voir lettre du 7 novembre 1763 à d'Argental : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2018/10/30/il-ne-s-agit-pas-tous-les-jours-mes-divins-anges-de-conspira-6101089.html

La lettre de Richelieu ne question n'est pas connue .

3 Bernis obtint le 30 mai suivant l'évêché d'Albi, dont le revenu est de 120 000 livres .

4 Il devient en fait électeur de Bavière en 1777 .

Écrire un commentaire