Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2022

Vous vous intéressez au bonheur des hommes autant qu'à la vérité . Vous procurerez l'un, et vous ferez connaître l'autre

... Mais, sacré nom d'une pipe, à quel.le candidat.e à la présidence pourrais-je dire cela ?

-- Rigoureusement aucun.e !

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2022/01/03/resiste.jpg?width=883&height=881&width_format=pixel&height_format=pixel

Un bon début de solution .

https://www.google.com/search?channel=crow5&client=fi...

 

 

« A Charles-Frédéric-Gabriel Christin Fils, Avocat

en parlement

à Saint-Claude

17è octobre 1766

Je crois qu'il s'en faut beaucoup , mon cher Papinien 1que l'édition du Commentaire sur les délits et les peines soit vendue . Je ne crois pas qu'il en soit entré deux exemplaires en France . On ne peut faire parvenir à Paris aucun livre des pays étrangers . Les suppléments que vous m'envoyez sont aussi intéressants que judicieux, et je ne doute pas que vous ne fassiez un jour un excellent ouvrage sur cette matière . Vous vous intéressez au bonheur des hommes autant qu'à la vérité . Vous procurerez l'un, et vous ferez connaître l'autre . Cette vérité si longtemps étrangère chez les hommes commence à les apprivoiser . Elle se fait tous les jours des amis, elle compte sur vous comme moi-même . Je suis fâché que vous ne la cultiviez pas à Ferney, et je m'imagine que quelque chose de plus aimable encore que la vérité vous retient dans vos montagnes . Si jamais vous trouvez quelque honnête homme qui veuille régir loin d'ici un joli domaine, où il jouira d'une liberté absolue, et où il sera exempt de tout impôt, je vous prierai de me l'envoyer . Je vous embrasse de tout mon cœur.

Mes compliments je vous prie à M. Guirand.2 »

1 Suivant le célèbre jurisconsulte romain Aemilius Papinianus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Papinien

Écrire un commentaire