Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2020

Vous faites fort bien de vous défaire de votre charge pour être tranquille ; je ne connais dans l'histoire que le cardinal de Fleury qui ait été assez fou pour en prendre une à l'âge de soixante et treize ans

... Que dirais-tu mon cher Voltaire en voyant tous ces vieux birbes qui s'accrochent aux hochets du pouvoir , du nord au sud, de l'est à l'ouest, ces vieilles choses restent sur leurs perchoirs , de vrais morpions . Ils sont nombreux à être bons pour l'EHPAD, et pour les plus décatis l'asile, ce ne sont pas tous des De Gaulle : moyenne d'âge de près de 70 ans !*. Soyons heureux  d'avoir un jeune président ( heureux pour l'âge, le reste c'est vous qui jugez ).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_dirigeants_actuel...

* NDLR -- Que les plus de soixante-dix ans me pardonnent, ils n'ont pas atteint la DLC, mais je trouve détestable ces vieux politicards qui méprisent leurs constitutions et se font élire et réélire jusqu'à plus soif ( je déteste tout autant les plus jeunes qui en usent ainsi ) .

M996.10.79 | Un vieux Drapeau | Dessin, caricature | Serge Chapleau

Après la journée du Beaujolais nouveau ?

http://collections.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artef...

 

 

« A Balthazar Espeir de Chazel 1

Au château de Ferney 15è juillet 1765 . 2

C'est un malade, monsieur, qui répond à un autre malade . Un petit avertissement de plus que j'ai reçu de la nature, et qui me dit qu'il faut songer à faire mon paquet, est ce qui a retardé ma réponse . Je vois que nous souffrons tous deux, mon cher et ancien camarade ; nous sommes contemporains ; tous les hommes sont nés pour mourir , et la plupart pour souffrir . Il y a longtemps que j'ai pris mon parti sur ces deux bagatelles . Il n'y a guère qu'une extrême sobriété qui puisse nous procurer une vieillesse un peu tolérable . M. Tronchin est un grand médecin, mais la nature en sait plus que lui . Nous avons joui de la vie dans notre jeune âge, supportons-la aujourd’hui, et quand il le faudra sachons la quitter sans regret .

Ce sera une grande consolation pour moi de pouvoir vous embrasser si vous venez à Genève au temple d'Epidaure . Vous faites fort bien de vous défaire de votre charge pour être tranquille ; je ne connais dans l'histoire que le cardinal de Fleury qui ait été assez fou pour en prendre une à l'âge de soixante et treize ans . Heureusement cela lui a réussi ; mais s'il était mort la première année de son ministère, il aurait passé pour le plus insensé de tous les hommes .

Je suis fâché qu'il se commette autant de crimes que vous le dites dans votre pays d'Alaric . Je me souviens qu'en passant par Tours qui est une plus grande ville que Nîmes, le procureur du roi me dit que depuis vingt-cinq ans qu'il exerçait sa charge, il ne s'était jamais trouvé dans le cas de donner des conclusions à des peines afflictives ; je contais à Paris cette anecdote à une Tourangeote, et je lui disais, savez-vous bien qu'il y a vingt-cinq ans qu'il ne s'est commis de crime à Tours ? Quoi donc, me dit-elle, est-ce qu'il s'en commettait auparavant ?

Si tous vos compatriotes vous ressemblaient , monsieur, les Languedochiens répondraient comme ma Tourangeote .

Le papier me manque, mille respects .

V. »

1Et non pas Jacques ,fils de Balthazar Espeir de Chazel,( ancien condisciple de V* , qui mourra en 1766, ), comme l'indique par erreur la lettre 9050 de l'édition Besterman ( La Pleiade , 1983), aux notes traduites et adaptées par Frédéric Deloffre. Voir page 2 : http://www.etudesheraultaises.fr/wp-content/uploads/1997-1998-21-voltaire-et-ses-correspondants-languedociens.pdf

2 Une lettre du 26 juin 1765 de Jacques Espeir de Chazel dit qu'il se rendra peut-être à Ferney pour y accompagner son protecteur le vicomte de Narbonne (Best ; D 12661).

 

 

Écrire un commentaire