Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2017

mettre toute votre humanité, toute votre vertu, toutes vos bontés, à faire connaître la vérité

... Bonne base de  programme, non ? pour votre quinquennat M. Macron !

Nous en attendons de même des membres de votre gouvernement, bien que statistiquement les risques d'en avoir de moins sincères ne soit pas négligeable, aussi limitez en le nombre au strict nécessaire .

A suivre ...

 Résultat de recherche d'images pour "macron et la vérité"

Un animateur ! ça manquait cruellement jusqu'à présent .

 

 

« A Charles-Augustin Ferriol, comte d'Argental

et à

Jeanne-Grace Bosc du Bouchet, comtesse d'Argental

21 juin 1762

Mes divins anges, je suis persuadé plus que jamais, de l'innocence des Calas et de la cruelle bonne foi du parlement de Toulouse, qui a rendu le jugement le plus inique sur les indices les plus trompeurs . Il y a quelques mois que le conseil cassa un arrêt de ce même parlement , qui condamnait des créanciers légitimes à faire réparation à des banqueroutiers frauduleux . L'affaire présente est d'une tout autre conséquence ; elle intéresse des nations entières, et elle fait frémir d'horreur . On cherche toutes les protections possibles auprès de M. le comte de Saint-Florentin . On a imaginé que La Popelinière pourrait faire présenter à ce ministre la veuve Calas par André ou La Guerche .

Probablement La Popelinière m'écrira une lettre qu'il adressera chez vous . Je vous supplie de l'ouvrir . La veuve Calas qui doit venir vous demander votre protection lira cette lettre de La Popelinière, et se conduira en conséquence .

Daignez, mes anges, mettre toute votre humanité, toute votre vertu, toutes vos bontés, à faire connaître la vérité dans une affaire aussi essentielle . La poste va partir, je n'ai ni le temps, ni la force de vous parler d'autre chose, que de l'innocence opprimée, qui trouvera des protecteurs tels que vous.

Mille tendres respects .

V. »

 

c'est apparemment celui que vous m'aviez promis

... Dira Marianne , très au courant des sondages, en accueillant Emmanuel Macron à l'Elysée .

 Résultat de recherche d'images pour "macron et sa femme"

Les choses sérieuses vont (enfin ) commencer .

 

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 20 juin 1762]

J'attends du Pompée 1, mon cher Gabriel, et j'y suis plus attaché qu'à la Suite du Menteur 2.

J'ai reçu un mémoire de Montpellier, c'est apparemment celui que vous m'aviez promis ; il est détestable . Je n'en suis pas surpris, c'est un prêtre qui l'a fait , et qui pis est un prêtre poète .

Rousseau voulait aller haranguer le parlement, il aurait été pendu après sa harangue . Il est en Hollande chez son libraire, mais je ne sais pas s'il est chez Michel Rey ou Néaulme 3. »

3 Marc-Michel Rey a publié Le Contrat social ( voir : http://www.rousseauonline.ch/pdf/rousseauonline-0004.pdf ), et Néaulme l'Emile (imprimé à Paris par Nicolas-Bonaventure Duchesne : voir : http://blog.bnf.fr/gallica/index.php/2012/06/28/rousseau-... ).

 

Siccitas viscerum nulla arte curari potest / Il n'est pas d'art qui puisse guérir la sécheresse des humeurs

... C'est ainsi que je trouve moi aussi que Marine Le Pen, humainement, est inguérissable , et son discours  qui "... forme une diarrhée ; ensuite l'érésipèle succède à la diarrhée, puis la diarrhée à l'érésipèle", choses peu appétissantes qu'elle ose nous présenter comme choses désirables . Heureusement cette maladie brune ne sera pas épidémique , si nous nous lavons soigneusement les mains par un vote réaliste .

 

 

 

« A Théodore Tronchin,

docteur à Genève

Vendredi matin 18è juin [1762] 1

Mon cher confrère, n'est-il pas vrai que tout corps animal est un laboratoire de chimie, beaucoup plus qu'une simple machine hydraulique ? Toutes nos liqueurs sont si âcres, si virulentes, si enflammées, qu'on en fait du phosphore . Le résidu de notre nourriture ne peut s'échapper que quand il a acquis un degré de corruption capable d'aiguillonner le mouvement péristaltique des intestins .

Heureux le mortels dont les entrailles sont souples, lubrifiées, entourées d'une graisse douce qui rend le jeu des ressorts facile ! Malheureux les mortels qui ont des entrailles sèches, dures ! Siccitas viscerum nulla arte curari potest 2! Je connais un de vos clients, dont les tristes viscères sont dans un funeste état . Il a eu une espèce d'érésipèle après avoir pris le lait d'ânesse . Cet érésipèle diminue, et disparaît même quand le résultat de la nourriture imprégné des parties corrosives qui sont dans la masse des humeurs force les intestins à lui livrer passage . Cela forme une diarrhée ; ensuite l'érésipèle succède à la diarrhée, puis la diarrhée à l'érésipèle , et voilà un pauvre homme bien accommodé .

Ma pathologie ainsi faite, mon pronostic est qu'on n'a pas longtemps à souffrir sur ce globule . Mon avis est qu'on tâche de souffrir le moins qu'on peut, et qu’on prenne les aliments les plus doux en la plus petite quantité  . C'est ce que je fais en tâchant de dompter l'infâme passion de la gourmandise .

Si vous avez quelque secret meilleur que celui-là, dites-le moi, car il faut s'aider les uns les autres .

Mettez-moi aux pieds de Mme la duchesse d'Anville . Je me suis fait faire une paire de souliers, et un beau justaucorps exprès pour lui faire ma cour, mais je n'ai pu me parer encore . Je n’ai pu même aller chez Mme Constant ma voisine quand vous y étiez ; jugez si j'ai pu aller dans votre ville hérétique en risquant de rencontrer le consistoire dans les rues .

Mandez-moi je vous prie comment on prend à Genève le petit accident arrivé à Jean-Jacques 3, ce cruel ennemi de la médecine . Vos prêtres n'avaient pas le nez assez fin quand ils l'ont pris pour leur apôtre . Bonjour mon divin Esculape .

V. »

1 L'édition Tronchin B. est limitée à deux extraits .

2 Il n'est pas d'art qui puisse guérir la sécheresse des humeurs .

3 Comme on l'a vu, l'Émile fut condamné à Paris le 9 juin 1762 ; Genève condamna l'ouvrage le 11 . quatre jours avant cette lettre, Théodore Tronchin écrit à Vernes : « Je voudrais que ce malheureux homme [Rousseau] mourût […] car ses deux derniers ouvrages feront bien du mal ; on les a défendus ici ; mais à quoi sert une défense qui ne sert qu'à exciter la curiosité ? »

 

06/05/2017

Une maison qu'on me propose dans le voisinage de Saint Tropez me conviendrait assez pour l'hiver

... Scoop : Voltaire achète La Madrague , BB peut aller se rhabiller .

Résultat de recherche d'images pour "la madrague brigitte bardot"

 

 

 

« A Dominique Audibert 1

[17 juin 1762] 2

J'ai été très malade […] et très en peine de vous depuis que vous partîtes si vite et si enrhumé le jour que vous deviez jouer Antigone […] . Je ne suis pas fâché d'apprendre que votre goût pour la comédie augmente, cela me fait espérer qu'en revenant en Provence vous n'oublierez pas notre tripot de Ferney . Nous tâcherons de vous en faire les honneurs […] après quoi nos pourrions bien vous suivre en Provence l'hiver car je vous avoue que je commence à être las de nos glaces, de nos bises et de mes rhumatismes . Une maison qu'on me propose dans le voisinage de Saint Tropez me conviendrait assez pour l'hiver […]

[Il parle ensuite affaires.]

2Le manuscrit olographe est passé à la vente Cornuau à Paris, 23 février 1954 .La date y est donnée comme le « 17 ( ?) juin 1762 ».

 

Je défie toute la démangeaison qu'on a de n'être pas de mon avis , de m'apporter une bonne raison contre une seule de mes remarques

... NDLR - Nous tenons à préciser que les déclarations de James n'engagent que lui et ce d'autant plus aisément qu'il écrit à titre gracieux, au fil de ses idées , qui sont inspirées par l'actualité ou pas . Toutes remarques (sauf celles qui ont des visées commerciales, qui seront effacées) sont prises en compte .

 Résultat de recherche d'images pour "prurit démangeaison"

Chat m'démange !

 

 

« A Jean Le Rond d'Alembert

des académies etc.

rue Michel-le-Comte

à Paris

17 juin [1762]

L'excès de l'orgueil et de l'envie a perdu Jean-Jacques 1, mon illustre philosophe . Ce monstre ose parler d 'éducation lui qui n'a voulu élever aucun de ses fils, et qui les a mis tous aux Enfants trouvés . Il a abandonné ses enfants et la gueuse à qui il les avait faits . Il ne lui a manqué que d'écrire contre sa gueuse , comme il a écrit contre ses amis . Je la 2 plaindrai s'il s'est pendu, mais par pure humanité, car je ne le regarde personnellement que comme le chien de Diogène 3, ou plutôt que comme un chien descendu d'un bâtard de ce chien .

Je ne sais pas s'il est abhorré à Paris comme il l'est par tous les honnêtes gens de Genève . Soyez sûr que quiconque abandonnera les philosophes fera une fin malheureuse .

Avez-vous assisté aux assemblées où l'on a lu mes insolences sur Rodogune ? Je dis la vérité et je la dirai, mais toujours avec un petit compliment . Je défie toute la démangeaison qu'on a de n'être pas de mon avis , de m'apporter une bonne raison contre une seule de mes remarques . Je me connais un peu au théâtre et j'ai malheureusement cinquante ans d'expérience . Quand vous voudrez rire trouvez vous aux séances où on lira l'Héraclius de Calderon, et le Jules César de Shakespear traduit mot à mot en vers blancs .

Frère Thieriot dit que l'abbé mords-les 4 fait un excellent ouvrage . Écrasez tous l'infâme sans qu'elle puisse vous piquer au talon . Si ce monstre de Rousseau avait voulu il aurait servi utilement dans les troupes légères . Il se forme partout d'assez bons officiers, mais je trouve les généraux français un peu tièdes .

Je vous embrasse avec la plus grande chaleur .

V. »

1 Le 18 Moultou écrit à Rousseau que V* avait reçu la veille l'arrêt du parlement le concernant .

2 On s'attendrait à le plutôt que la .

4 L'abbé Morellet , bien sûr .

 

05/05/2017

Vous faites voir qu'on peut tout traduire, puisque vous traduisez les poètes allemands

... Dur rappel pour moi d'une incompréhension totale d'Erlnkönig, fameux poême sur "le roi des aulnes", double incompréhension vu mon niveau d'allemand à l'époque et mon ignorance totale de l'existence d'un arbre tel que l'aulne . J'ai eu ensuite plus d'affinités pour la Loreleï , une blondinette inaccessible, mais guère plus .

Ach so ! Auf wiedersehen Herr Foessel und Hertzlichen Dank !

http://www.lexilogos.com/allemand_goethe.htm

Et il en est un qui sait plus que tous traduire  la poésie allemande (de J. S. Bach) en français , Jacques Loussier , que je peux écouter des heures : https://www.youtube.com/watch?v=HCuv9gSu09U&spfreload=1

 

 Image associée

Cet homme là met de la beauté dans nos vies

 

 

« A Jean-Joseph-Thérèse Roman

16è juin 1762, aux Délices 1

Il y a longtemps, monsieur, que je vous dois des remerciements . Une maladie assez longue et assez fâcheuse ne m'a pas permis de remplir ce devoir .

Vous faites voir qu'on peut tout traduire, puisque vous traduisez les poètes allemands 2. L'auteur d'Adam n'est pas comme son héros le premier homme du monde . Je suis d'ailleurs un peu fâché pour notre mangeur de pomme qu'à l'âge de neuf cent trente ans il fasse tant de façon pour mourir . Si Dieu daigne m'accorder les trois vingtièmes des années de notre père, je vous donne ma parole de mourir très gaiement ; et je vous prie de vouloir bien alors m'aider à passer tout doucement en traduisant quelque ouvrage plus puissant que les lamentations du mari d’Ève, qui devait savoir que tout ce qui est né est fait pour mourir, puisqu'il avait la science infuse 3.

Au reste, vous écrivez si bien que je vous exhorte à vous faire traduire, au lieu de traduire des tragédies allemandes . Je fais mes compliments à votre pupille, et je vous en fais à tous deux de vivre l'un avec l'autre . Je serai très fâché quand Mme d'Albertas quittera notre petit pays où elle est adorée 4.

J'ai l'honneur. »

1 D'après un minute corrigée et complétée par V*, avec une note de V* à M. Roman ». Voir : http://data.bnf.fr/12285668/jean-joseph-therese_roman/

2 Roman lui avait envoyé sa traduction anonyme de Friedrich Gottlieb Klopstock, La Mort d'Adam, 1762 ; Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Friedrich_Gottlieb_Klopstock

et : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56952198

3 Au sens théologique, la science infuse est la connaissance donnée à Adam par la vertu de sa nature divine .

 

04/05/2017

C’est ce que je vous ai demandé, et je vois qu’il est impossible de le savoir

... C'est la réflexion qu'aurait pu faire Emmanuel Macron hier soir, mais pouvait-il en être autrement ?

Lorsqu'on s'adresse à une des plus détestables personnalités politiques  telle que Marine Le Pen, qui a tenté de cacher ses ordures sous le tapis d'un rire jaune, échouant à déstabiliser son adversaire , il faut bien du courage , et notre futur président en a montré .

Marine tu t'es offert le plaisir de cracher ton fiel, tu montres que tu es à l'aise dans la vindicte , et plus encore la bassesse , restes-y ! Rejoins tes semblables .

 Résultat de recherche d'images pour "marine vaincue humour"

 

 

« A Don Gregorio

Mayàns y Siscar 1

En son château d'Oliva

par Valence Es[pa]gne

Par Genève, aux Délices, 16 juin 1762 2

Monsieur,

Je ne vous écris point en chaldéen, parce que je ne le sais pas , ni en latin, quoique je ne l’aie pas oublié ; ni en espagnol, quoique je l’aie appris pour vous plaire ; mais en français, que vous entendez très bien, parce que je suis obligé de dicter ma lettre, étant très malade.

J’ai renoncé à la cour comme vous ; ne m’appelez plus aulicus 3, mais vous êtes trop generosus de toutes les façons, puisque vous avez la générosité de me fournir les instructions que je vous ai demandées. Je ne savais pas que vos auteurs eussent jamais rien pris, même des Italiens ; je les croyais autochtones en fait de littérature ; mais je sais bien qu’ils n’ont jamais rien pris de nous, et que nous avons beaucoup pris d’eux.

Entre nous, je pense que Corneille a puisé tout le sujet d’Héraclius dans Calderon. Ce Calderon me paraît une tête si chaude (sauf respect), si extravagante, et quelquefois si sublime, qu’il est impossible que ce ne soit pas la nature pure. Corneille a mis dans les règles ce que l’autre avait inventé hors des règles. Le point important est de savoir en quelle année la famosa comedia fut jouée, devant ambas maestades 4. C’est ce que je vous ai demandé, et je vois qu’il est impossible de le savoir.

Je ne sais pas pourquoi vous vous êtes donné la peine de transcrire les vers de Lope de Vega, que vous avez autrefois rapportés dans la Vie de Cervantes 5. Vous imaginez-vous donc que je ne vous ai pas lu ? Sachez, monsieur, que je vous ai lu avec grande attention, et que vous m’avez beaucoup éclairé.

Non seulement je savais ces vers, mais je les ai traduits en vers français, et je les fais imprimer au-devant 6 de la famosa comedia, que j’ai traduite aussi. Je crois qu’il suffit de mettre sous les yeux la famosa comedia, pour faire voir que Calderon ne l’a pas volée.

Vous me permettrez de faire usage du passage de maître Emmanuel de Guera 7 . Je n’omettrai pas les actes sacramentaux du pieux Calderon ; tout ce qui me fâche, c’est que ces actes sacramentaux n’aient pas fait partie des pièces amoureuses et ordurières dont le bonhomme régalait son auditoire.

Votre lettre, monsieur, est aussi pleine de grâce que d’érudition. Si vous voulez faire passer quelque instruction de votre voisinage de l’Afrique à mon voisinage des Alpes, je vous aurai beaucoup d’obligation. Soyez très persuadé qu’on ne trouve point de seigneur d’Oliva en Savoie.

Interea te plurimun facio , tibi gratias ago, vale 8.

V. »

2 D'après une minute corrigée par V* datée du 15 , suivie par les éditions ; en 1899;le manuscrit original avec initiale et formule autographes étaient en possession de José Enrique Serrano y Morales, de Valence . Le lettre de Mayans ne nous est pas parvenue .

3 Aulicus = courtisan, et generosus = généreux .

4 Les deux Majestés .

6 Ou plutôt à la suite , dans la Dissertation sur Heraclius .

8 En attendant , j'ai pour toi la plus grande considération, je te rends grâces, porte-toi bien .

 

Pour reprendre contact avec de belles choses, Jacques Loussier dont je suis fan : https://www.youtube.com/watch?v=-x6jzKpqeuw