Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2017

Jamais la passion ne peut se peindre dans des yeux baissés ; cela est modeste, mais cela n'est pas tragique

... Petite leçon de mise en scène, tout à fait d'actualité pour le Festival de Cannes , et qui semble bien appliquée, au moins pour la montée des marches .

Image associée

Isabelle Huppert, -pour qui j'ai un faible,- et Haneke qui donne des émotions .

 

 

« A François de Vosges 1

3 juillet [1762] aux Délices 2

J'ai reçu, monsieur, vos trois beaux dessins d'Attila, de Sophonisbe, et de La Toison d'or . Vous relevez par votre art des pièces où Corneille oublia un peu le sien .

Je crois avoir renvoyé à M. de La Marche le dessin de Pompée ; il me semble que Cornélie baissait les yeux et que vous avez envie de la représenter les levant au ciel et tenant l'urne à la main . Jamais la passion ne peut se peindre dans des yeux baissés ; cela est modeste, mais cela n'est pas tragique . Je suis sûr qu'avec ce changement, vous ferez un chef-d’œuvre de votre Cornélie .

Dès que nous aurons six dessins, les libraires les donneront aux graveurs . On aura soin , monsieur, de vous envoyer leurs premières esquisses sur lesquelles vous donnerez vos ordres . Je suis très sensible à l'honneur que vous me faites, et suis parfaitement, monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur .

Voltaire . »

2 Une copie du XIXè siècle donne pour l'année 1761 , suivie par toutes les éditions jusqu'à Moland qui rectifie .

 

Pourriez-vous faire lire les pièces ci-jointes, et élever la voix publique en faveur des infortunés ?

... Ce qu'a fait Voltaire pour lutter contre l'injustice, serez-vous capable d'en faire de même vous tous qui prétendez aux responsabilités parlementaires ? J'aimerais ne pas en douter, j'aimerais croire que ce n'est pas que l'ambition qui vous guide, j'aimerais tant que vous soyez tous respectables sans retenue . Un jour peut-être ?!

 

DSCF3618 400.jpg

On juge l'arbre à ses fruits ...

 

« A François de Chennevières

3 juillet 1762, aux Délices 1

Permettez, mon cher ami, que je vous recommande vivement le petit mémoire ci-joint . Pourriez-vous le présenter vous-même à M. Dubois ? C'est un brave cornette qui demande à se faire tuer en qualité de capitaine, rien n'est plus juste . Il faut réparer les pertes que nous venons de faire près de Göttingue . Nous vous embrassons tendrement tous tant que nous sommes .

V.

Pourriez-vous faire lire les pièces ci-jointes, et élever la voix publique en faveur des infortunés ? 2»

1 Le manuscrit était apparemment en la possession du premier éditeur Gauthier-Villars, qui semble en avoir fait une transcription littérale ; c'est donc le texte ici donné .

2 La famille Calas .

 

23/05/2017

Certainement on refusera les pièces jusqu'à ce que le conseil du roi ordonne qu'elles soient envoyées à la cour

... Et certainement, certains partis et certains syndicats refuseront les modifications du Code du Travail, jusqu'à ce que l'on en soit réduit à légiférer -justement- par ordonnances ; il faut bien enfin cesser de tirer à hue et à dia et faire de l'opposition un fond de commerce (je ne parle pas ici au figuré, car tous ces fichus opposants sont payés assez généreusement par leurs bases et par nos impôts ) .

 Résultat de recherche d'images pour "réforme du code du travail 2017 humour"

Eh ! oui , on en est là !

 

 

« A Philippe Debrus

pour madame la veuve Calas

[3 juillet 1762] 1

Par les lettres que je reçois du Languedoc on est animé plus que jamais contre les Calas . Certainement on refusera les pièces jusqu'à ce que le conseil du roi ordonne qu'elles soient envoyées à la cour .

Il faut donc présenter requête pour que ces pièces soient remises .

On pense qu'il est important que les deux pièces originales, c'est-à-dire les lettres de la mère et du fils,2 soient imprimées à Paris , elles disposeront le public, elles l'animeront et la cour déjà instruite ne pourra s'empêcher de faire venir la procédure de Toulouse . Il est nécessaire que la veuve aille chez M. Tronchin, rue Neuve-Saint Augustin . Il l'attend, il lui donnera la protection de M. Chaban 3, l'homme du monde le plus capable de la servir .

M. de La Popelinière hait plus l’injustice qu'il n'aime le parlement de Toulouse , mais on peut se passer de lui . Il n'en est pas ainsi de M. Tronchin . Il faut absolument aller chez lui .

Mon avis est qu'on touche le public par l'impression de la lettre de la mère et du fils auxquels on ne peut répondre et que le cri public force le chancelier à interposer l'autorité royale .

M. et Mme d'Argental protègeront vivement cette famille infortunée . »

1 Manuscrit daté par Debrus .

 

il est convenable de garder un fonds pour les frais du procès, car les frais seront immenses

... Selon les dires de Boris Boillon, ex-ambassadeur, truqueur patenté, marchand de tapis, proche de Sarkozy, si proche que le goût pour l'argent de l'un a trouvé un écho favorable  chez l'autre, et ne me demandez pas lequel des deux a commencé ni lequel a formé l'autre . Dis-moi qui tu fréquentes, etc., etc.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/valise-de-billets-et-parfum-de-corruption-au-proces-de-boris-boillon_1910712.html

 Résultat de recherche d'images pour "boris boillon humour caricature"

Qui dérangeait !

 

« A Philippe Debrus

[vers le 2 juillet 1762] 1

Je crois, monsieur, qu'il est convenable de garder un fonds pour les frais du procès, car les frais seront immenses . J'ai donné dix louis d'or aux deux frères . Gardons le reste pour les pressants besoins .

Je vous embrasse vous et vos amis . Faites mes compliments je vous prie à Mme Calas et à ses filles, et recevez les miens du fond de mon coeur . »

1 Le manuscrit porte la mention « R. le 4 juillet » et au verso « 4 juillet 1762 ».

 

22/05/2017

la plus vertueuse mère réduite à l'état le plus horrible

... Dont je vous présente ici le triste rôle semble ignorer (mais on peut l'excuser avec un tel mari ) que "bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée " .  Il est vrai qu'avec un contrat de 95 milliards d'euros de vente d'armes à l'Arabie, Melania peut se balader avec quelques lingots autour de la taille, c'est plus seyant qu'une ceinture d'explosif made in EI-Daech .

Malgré ses rodomontades, Trump vient de baisser son froc face à des dirigeants pour qui une victoire n'a pas besoin d'être honorable, au pays du bakchich tous les coups sont permis pour acheter l'adversaire et en réalité le tenir à la gorge ( ou plus bas, si vous voyez ce à quoi je pense ) . 

J'ai hâte de savoir ce que Donald va vendre au pape François, en buvant cette fois-ci du vin de messe : pour deux mille dollars de hallebardes pour Gardes Suisses ?

 Résultat de recherche d'images pour "trump en arabie saoudite"

http://www.leparisien.fr/international/arabie-saoudite-le...

 

« A Louis Phélypeaux, comte de Saint-Florentin

Aux Délices, 2 juillet 1762

Monseigneur,

On me conjure de prendre la liberté de vous adresser ces pièces, et je la prends . Je vous supplie d'excuser l'attendrissement qui me force à vous importuner . Je crois l'innocence des Calas démontrée, et j'ose vous dire que plus d'une nation vous bénira si vous daignez protéger une famille malheureuse et la plus vertueuse mère réduite à l'état le plus horrible .

J'ai l'honneur d'être avec le plus profond respect,

monseigneur,

votre très humble, très obéissant et très obligé serviteur

Voltaire. »

 

j'ose vous conjurer d'en parler ou d'en écrire à monsieur le chancelier avec cette bonté et cette force dont vous appuyez la justice

... Nous dit Voltaire , et moi je dis à François Bayrou d'user lui aussi de bonté et force pour appuyer la justice et bannir le piston et les passe-droit des nantis aux dépens de ceux qui n'ont pas de fortune .

Concernant une plainte contre lui pour diffamation, je suis de son côté, pour avoir connu , bien connu des créateurs/présidents/ membres de conseils d'administration  d'associations internationales (de préférence pour toucher le maximum) et avoir une vie de luxe aux frais de donateurs et des collectivités dispensant des subventions ; El Sistema vit ainsi et ses dirigeants ne sont pas désintéressés, c'est le moins qu'on puisse dire .[http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-bayrou/pour...]

 Résultat de recherche d'images pour "bayrou à la justice humour"

 

 

 

« A Aymard-Charles-François, marquis de Nicolaï 1

Aux Délices près de Genève 2 juillet 1762 2

Monsieur,

Je ne doute pas que M. Tronchin ne vous envoie un exemplaire des pièces ci-jointes . Mais je satisfais à mon devoir et aux mouvements de mon cœur en prenant avec vous cette liberté .

Il s'agit d'une affaire qui étonne l'Europe et qui indigne . Il s'agit d’obtenir justice pour la famille la plus infortunée , et pour une mère qui renonce à son bien, qui fait deux cents lieues pour venir demander la mort ou la justification de son mari . L'innocence de cette famille me paraît démontrée . Si toutes les pièces ci-jointes, monsieur, vous persuadent et vous touchent j'ose vous conjurer d'en parler ou d'en écrire à monsieur le chancelier avec cette bonté et cette force dont vous appuyez la justice . Plus de cent mille hommes vous en auront obligation .

Je prends rarement la liberté de vous écrire . Je suis un vieillard hors de combat : mais mon cœur ne vous en est pas moins attaché .

Je suis avec le plus profond respect,

monsieur,

votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire . »

2 L'allusion à Tronchin prouve que le destinataire est Nicolaï ; voir d'autres allusions à lui dans la lettre du 15 juin 1762 à Debrus : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/05/03/ce-ne-sont-pas-les-memes-ministres-qui-se-melent-des-rentes-5939558.html

et lettre du 14 juillet 1762 au même : « Ces pièces ont entièrement convaincu M. de Nicolaï premier président de la chambre des comptes . Il l'a mandé à M. le docteur Tronchin et à moi . »

 

21/05/2017

Lisez, mon frère ; frémissez, pleurez et agissez

... Ce mot d'ordre est magnifiquement gradué , de l'information au sentiment, puis le point d'orgue : "agissez" . Eh ! oui, agissez , vous qui arrivez, tant au gouvernement qu'à la tête de quelque entreprise que ce soit ! cessez de couper le cheveux en quatre, de gloser sur ce que dit ou fait, ou ferait  l'opposition, un syndicat hostile .

Voltaire doit rester un modèle de réflexion, bien entendu, mais n'oublions jamais qu'il fut homme d'action . Alors, fini le sur-place, marchons : AGISSEZ ! AGISSONS !

 Résultat de recherche d'images pour "agissons ensemble"

Ensemble, c'est mieux .

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

2 juillet [1762] 1

Lisez, mon frère ; frémissez, pleurez et agissez .

L'infortunée veuve demeure chez les banquiers auxquels vous avez adressé sa requête . Je vous supplie au nom de l'innocence opprimée, de tâcher de faire imprimer cette feuille au profit de cette infortunée veuve . Quand elle n'en aurait que trois louis, ce serait une petite consolation .

M. le marquis d'Argence, près d'Angoulême, a-t-il reçu le paquet ? »

1 Copie ancienne . Damilaville a écrit à V* le 29 juin 1762 : « Je n’ai point vu la veuve Calas, mais elle a été chez M. d'Argental avec M. Élie de Beaumont, son avocat […] On attend une expédition de l'arrête du parlement de Toulouse que l'on a beaucoup de peine à obtenir, et plusieurs autres pièces ; on ne veut rien entamer que toutes les armes ne soient rassemblées ; […] cette malheureuse mère voudrait que ses filles, que l'on retient au couvent à Toulouse, fussent transférées à Paris ; ce désir paraît juste et c'est la première chose que l'on demandera aussitôt qu'il sera convenable d'agir . Tous nos amis sont empressés de seconder les intentions de mon très digne et sublime Maître […] M. d'Argental m'a dit que la pauvre veuve avait l'air accablée de ses malheurs . »